Modelling the Macrofinancial Effects of a House Price Correction in Canada

Disponible en format(s) : PDF

Nous utilisons un ensemble de modèles d’évaluation des risques pour examiner l’incidence possible d’une correction hypothétique des prix des logements concentrée dans les régions de Toronto et de Vancouver. Nous supposons aussi que les tensions financières amplifient considérablement les effets macroéconomiques du recul des prix. Les taux de prêts en souffrance des ménages et des entreprises augmentent, ce qui exerce une certaine pression sur les banques. Toutefois, grâce à leur diversification internationale et à leur capacité de reconstituer leurs fonds propres en augmentant leurs résultats non distribués, les grandes banques demeurent résilientes dans un tel scénario de risque. Comme dans tout exercice de simulation, les résultats comportent une grande part d’incertitude et varient selon les particularités du scénario à l’étude.