Biographie

Ian Christensen est directeur principal, Orientation stratégique et soutien opérationnel, au département des Marchés financiers. Il s’intéresse principalement à la réglementation du système financier et à l’évaluation des risques planant sur la stabilité financière. M. Christensen a également effectué des travaux approfondis sur la politique monétaire, notamment sur les canaux financiers. Il est titulaire d’une maîtrise en économie de l’Université de Victoria.


Afficher tous

Documents de travail du personnel

Housing Market Dynamics and Macroprudential Policy

Document de travail du personnel 2016-31 Gabriel Bruneau, Ian Christensen, Césaire Meh
Nous procédons à une analyse visant à déterminer dans quelle mesure la mise en place d’un rapport prêt-valeur contracyclique peut réduire l’endettement des ménages et les variations des prix des logements comparativement à l’instauration d’une règle de politique monétaire tenant compte de la hausse des prix des logements.

Predicting Financial Stress Events: A Signal Extraction Approach

Document de travail du personnel 2014-37 Ian Christensen, Fuchun Li
Les auteurs proposent un système d’alerte avancée visant à déterminer la probabilité de survenue d’un épisode de tension financière à un moment donné. Pour ce faire, ils s’appuient sur le modèle de détection des signaux élaboré par Kaminsky, Lizondo et Reinhart (1998), qui leur permet de surveiller l’évolution de plusieurs indicateurs économiques susceptibles d’afficher un comportement inhabituel dans les périodes précédant un épisode de tension financière.

A Semiparametric Early Warning Model of Financial Stress Events

Document de travail du personnel 2013-13 Ian Christensen, Fuchun Li
Les auteurs s’appuient sur l’indice de tension financière créé par le Fonds monétaire international afin de prévoir le risque de matérialisation de tensions financières dans cinq pays développés : l’Allemagne, le Canada, les États-Unis, la France et le Royaume-Uni.

Bank Leverage Regulation and Macroeconomic Dynamics

Document de travail du personnel 2011-32 Ian Christensen, Césaire Meh, Kevin Moran
Les auteurs évaluent les avantages de la réglementation contracyclique des bilans bancaires pour la stabilisation des cycles économiques et financiers, et examinent comment cette réglementation interagit avec la politique monétaire.

Consumption, Housing Collateral, and the Canadian Business Cycle

Document de travail du personnel 2009-26 Ian Christensen, Paul Corrigan, Caterina Mendicino, Shin-Ichi Nishiyama
À l'aide de techniques bayésiennes, les auteurs estiment le modèle d'une petite économie ouverte au sein de laquelle le pouvoir d'emprunt des consommateurs est limité par la valeur de leur patrimoine immobilier. L'étude vise à quantifier le rôle joué par les emprunts des ménages adossés à des actifs réels dans le cycle économique au Canada.

Monetary Policy in an Estimated DSGE Model with a Financial Accelerator

Document de travail du personnel 2006-9 Ian Christensen, Ali Dib
Les auteurs estiment un modèle d'équilibre général dynamique et stochastique où les prix sont rigides et qui intègre un mécanisme d'accélérateur financier, à la Bernanke, Gertler et Gilchrist (1999), afin d'évaluer l'importance des frictions financières dans l'amplification et la propagation des effets des chocs transitoires.

Real Return Bonds, Inflation Expectations, and the Break-Even Inflation Rate

Document de travail du personnel 2004-43 Ian Christensen, Christopher Reid, Frédéric Dion
Selon l'hypothèse de Fisher, l'écart de rendement entre les obligations canadiennes à rendement nominal et à rendement réel (ou taux d'inflation neutre) devrait être un bon indicateur des attentes d'inflation.

Plus


Publications de la Banque

Articles de la Revue de la Banque du Canada

14 novembre 2013

Vulnérabilités du système financier : une approche fondée sur des indicateurs avancés

Les auteurs décrivent une méthode quantitative de détection des vulnérabilités du système financier, en l’occurrence un modèle d’indicateurs de déséquilibre, ainsi que son application au contexte canadien. Ce modèle sert à déceler les vulnérabilités du système financier en comparant les données économiques et financières contemporaines à celles des périodes précédant des épisodes de tensions financières. Il complète les autres sources de renseignements, comme la veille des marchés et le suivi assidu de l’évolution de l’économie, que les autorités emploient pour évaluer les vulnérabilités.
21 février 2013

Résumé de colloque : Intermédiation et vulnérabilités financières

En octobre 2012, le colloque économique annuel de la Banque du Canada a donné l’occasion à des experts canadiens et du monde entier de s’entretenir des grands enjeux relatifs à l’intermédiation et aux vulnérabilités financières. Ce colloque a notamment porté sur la situation financière des ménages et son lien avec la stabilité financière, de même que sur la réglementation des banques, la titrisation et le secteur bancaire parallèle.
18 août 2011

Dette hypothécaire et procyclicité sur le marché du logement

L’auteur étudie le rôle que les prêts garantis par la valeur nette d’une propriété jouent dans l’amplification des booms immobiliers et, de manière générale, dans la procyclicité du marché de l’habitation. Le modèle dont il se sert met en scène des ménages emprunteurs et des ménages prêteurs ainsi qu’un marché du logement dans le but d’analyser l’incidence de modifications durables ou contracycliques du rapport prêt-valeur sur la volatilité des prix des maisons et de la dette hypothécaire.
8 octobre 2006

La modélisation de canaux financiers aux fins de l’analyse de la politique monétaire

La Banque du Canada considère un très large éventail de données et d'analyses avant d'en venir à une décision concernant la politique monétaire; elle recourt à des modèles soigneusement conçus pour créer des projections économiques et examiner plusieurs scénarios. L'article fait état des projets de recherche en cours à la Banque en vue de mettre au point des modèles au sein desquels les variables financières jouent un rôle actif dans la transmission des mesures de politique monétaire à l'activité économique. Ces modèles peuvent faciliter l'analyse de l'information économique du point de vue financier et fournir une vue d'ensemble des répercussions de l'évolution financière sur les perspectives économiques actuelles. Les auteurs expliquent en outre comment ces projets de recherche peuvent contribuer à résoudre d'autres questions fondamentales liées aux objectifs de la politique monétaire, par exemple celle de savoir comment les variations des prix des actifs doivent être incorporées dans le cadre de conduite de la politique monétaire.
23 novembre 2004

Les obligations à rendement réel : la crédibilité de la politique monétaire et la prévision de l'inflation à court terme

Il est possible de calculer le taux d'inflation « neutre » en comparant les rendements des obligations classiques et des obligations à rendement réel. Ce taux, qui correspond au taux d'inflation moyen auquel les rendements attendus de ces deux types d'obligations sont égaux, est susceptible de contenir de l'information utile sur les attentes d'inflation à long terme. Le taux d'inflation neutre est toutefois plus élevé en moyenne et plus variable que les mesures de l'inflation attendue obtenues par enquête, ce qui peut s'expliquer par les effets d'un certain nombre de primes et de distorsions qui y sont intégrées. Étant donné la difficulté de prendre en compte ces distortions, le taux d'inflation neutre ne peut être considéré comme une mesure précise des attentes d'inflation à long terme pour le moment. Cependant, il est appelé à devenir un meilleur indicateur de celles-ci à la faveur du développement continu du marché des obligations à rendement réel. Pour l'heure, il n'offre aucun avantage particulier pour la prévision de l'inflation à court terme par rapport aux mesures tirées d'enquêtes, ni même par rapport aux taux d'inflation passés.

Plus

Articles de la Revue du système financier

7 juin 2018

Enquête de la Banque du Canada sur le système financier

Le rapport présente une nouvelle enquête semi-annuelle qui permettra d’améliorer la surveillance, par la Banque du Canada, de l’ensemble du système financier et de renforcer le dialogue avec les participants au système financier. L’enquête recueille les avis d’experts sur les risques menaçant le système financier canadien, sur la résilience de ce dernier ainsi que sur les tendances naissantes et les innovations financières. Le rapport offre une vue d’ensemble de l’enquête et fait état des résultats globaux de l’édition du printemps 2018.
11 juin 2015

L’évaluation des vulnérabilités du système financier canadien

Les auteurs présentent les quatre grandes vulnérabilités conjoncturelles des systèmes financiers et illustrent avec des exemples la fonction des indicateurs qualitatifs et quantitatifs utilisés pour la surveillance de ces vulnérabilités dans différents secteurs. Ils se penchent sur le rôle d’autres instruments qui contribuent à l’appréciation des vulnérabilités et font partie du dispositif interne que la Banque du Canada a mis en place pour détecter, évaluer et expliquer les vulnérabilités et les risques. Enfin, ils mettent en exergue certains obstacles qui doivent être surmontés pour apprécier les vulnérabilités et les risques au sein du système financier.
Type(s) de contenu : Publications, Articles de la Revue du système financier Sujet(s) : Stabilité financière Code(s) JEL : G, G0, G01, G1, G10, G2, G20

Plus


Publications dans des revues

Revues par un comité de lecture

  • « Predicting financial stress events: A signal extraction approach »
    (avec la collaboration de Fuchun Li), Journal of Financial Stability, vol. 14, p. 54-65 (octobre 2014).
  • « The Financial Accelerator in an Estimated New Keynesian Model »
    (avec la collaboration de Ali Dib), Review of Economic Dynamics, vol. 11, no1, p.155-178 (janvier 2008).