Biographie

Gabriel Bruneau est économiste principal au département de la stabilité financière de la Banque du Canada. Il est un macroéconomiste et un économétricien appliqué dont les principaux intérêts de recherche portent sur l'économie monétaire et la stabilité financière, et le développement de méthodes d'estimation non linéaires en économétrie. Il a obtenu son doctorat en sciences économiques à l'Université de Montréal.


Afficher tous

Documents de travail du personnel

Housing Market Dynamics and Macroprudential Policy

Document de travail du personnel 2016-31 Gabriel Bruneau, Ian Christensen, Césaire Meh
Nous procédons à une analyse visant à déterminer dans quelle mesure la mise en place d’un rapport prêt-valeur contracyclique peut réduire l’endettement des ménages et les variations des prix des logements comparativement à l’instauration d’une règle de politique monétaire tenant compte de la hausse des prix des logements.

Exchange Rate Fluctuations and Labour Market Adjustments in Canadian Manufacturing Industries

Document de travail du personnel 2015-45 Gabriel Bruneau, Kevin Moran
Nous examinons le lien entre les variations du taux de change et celles du facteur travail dans les industries manufacturières canadiennes. Notre analyse est fondée sur un modèle dynamique de la demande de travail, et notre méthode économétrique met à profit une approche en deux étapes pour données de panel, afin d’estimer les relations de cointégration.

Plus


Publications de la Banque

Articles de la Revue du système financier

8 juin 2017

La position extérieure du Canada : avantages et vulnérabilités potentielles

Les auteurs constatent que si une plus grande intégration financière mondiale est avantageuse, les entrées de capitaux étrangers peuvent également favoriser l’accentuation des vulnérabilités financières au pays et sont susceptibles d’entraîner des renversements déstabilisateurs. La position extérieure actuelle du Canada est typique d’une économie avancée et continuera sans doute à agir comme stabilisateur économique. Toutefois, la croissance et la composition de cette position doivent faire l’objet d’une surveillance continue.

Plus


Publications dans des revues

Revues avec comités de lecture

  • « Housing market dynamics and macroprudential policies »
    (avec la collaboration de Ian Christensen et Césaire A. Meh), Canadian Journal of Economics, août 2018, vol. 51, no 3, p. 864-900
  • « Exchange rate fluctuations and labour market adjustments in Canadian manufacturing industries »
    (avec la collaboration de Kevin Moran), Canadian Journal of Economics, février 2017, vol. 50, no 1, p. 72-93