Jocelyn Jacob

Dernières parutions

The Evolution of Canada’s Global Export Market Share

Document de travail du personnel 2012-31 Daniel de Munnik, Jocelyn Jacob, Wesley Sze
Après avoir enregistré des gains dans les années 1990, la part du Canada dans le marché mondial des exportations de biens a fortement diminué au cours des dernières années. Au regard de cette évolution, les auteurs procèdent à une analyse à parts de marché constantes afin de dégager la contribution respective des effets de compétitivité et des effets de structure sur les variations de la part du Canada dans le marché mondial durant la période 1990‐2010.

Le pouvoir de prévision des indices PMI

Document d’analyse du personnel 2010-3 Claudia Godbout, Jocelyn Jacob
L'évolution de la croissance de l'économie mondiale joue un rôle crucial dans la conduite de la politique monétaire canadienne.
22 décembre 2003

Les déséquilibres des paiements courants : quelques-uns des principaux enjeux touchant les grands pays industrialisés

Ces dernières années, l'apparition d'importants déséquilibres de la balance courante dans les grandes économies de la planète, particulièrement aux États-Unis où le déficit a triplé, a ravivé les débats théoriques et les discussions publiques sur la viabilité de ces déséquilibres. Le principal objectif de l'auteur est de démontrer que la balance courante est le simple résultat de l'interaction de certaines forces structurelles et cycliques entre partenaires commerciaux. Pour ce faire, il examine les déterminants qui sous-tendent l'évolution de la balance courante des trois principales économies industrielles (les États-Unis, le Japon et la zone euro). Deux facteurs se dégagent nettement : l'accroissement plus rapide de la productivité aux États-Unis par rapport aux autres économies dominantes et, plus récemment, l'assouplissement de l'orientation budgétaire dans ce pays. L'auteur passe aussi en revue diverses évaluations des déséquilibres faites par des sources externes, comme l'OCDE et le FMI ainsi que des chercheurs universitaires, afin de déterminer les risques que ceux-ci peuvent faire peser sur la stabilité macroéconomique et financière.
14 novembre 1997

L'Union économique et monétaire européenne : Généralités et implications

L'Union européenne, qui se compose actuellement de 15 États, occupe une place importante parmi les économies avancées. La phase finale de l'Union économique et monétaire (UEM) européenne devrait s'amorcer en janvier 1999 avec l'adoption d'une monnaie unique, l'euro. Une décision relative aux pays qui se joindront à la zone euro en 1999 sera prise au printemps 1998, en fonction notamment de la réalisation des critères économiques exposés dans le Traité de Maastricht. Après avoir tracé la genèse des événements, les auteurs de l'article traitent des aspects institutionnels de l'UEM, de la formulation et de la mise en oeuvre de la politique économique au sein de la structure à venir ainsi que des effets que le parachèvement de l'UEM aura en Europe et à l'étranger. Pour le Canada, les implications directes du passage à l'euro semblent relativement modestes, du moins à court terme.
10 août 1996

Les attentes d'inflation et les obligations à rendement réel

L'existence d'un marché au Canada pour les obligations à rendement réel permet de mesurer directement les attentes d'inflation en comparant les rendements de ces obligations et ceux des obligations ordinaires à long terme du gouvernement canadien. Toutefois, les attentes d'inflation mises à part, d'autres facteurs peuvent influencer les écarts de rendement. Les auteurs font remarquer après avoir passé ces facteurs en revue que ceux-ci peuvent générer un biais assez important dans la mesure du niveau des attentes d'inflation. Sur longue période, cependant, les modifications de l'écart de rendement peuvent s'avérer un bon indicateur des variations des attentes d'inflation à long terme. Selon cette mesure, les attentes d'inflation sont en baisse depuis la fin de 1994.

Plus

Suivez la Banque