Biographie

Monica Jain est économiste principale au sein de l’Équipe de l’analyse et de la recherche en matière de politique monétaire, au département des Marchés financiers de la Banque du Canada.

Avant d’intégrer le département des Marchés financiers en avril 2015, elle était économiste-experte au département des Analyses de l’économie canadienne.

Spécialiste de la macroéconomie appliquée, ses recherches et ses travaux en matière de politiques portent sur un éventail de questions liées à l’inflation, aux attentes d’inflation et aux communications des banques centrales.

Elle possède une maîtrise ès arts en économie de l’Université de la Colombie-Britannique et un doctorat en économie de l’Université Queen’s.


Afficher tous

Documents de travail du personnel

Sluggish Forecasts

Document de travail du personnel 2018-39 Monica Jain
Vu l’influence que les anticipations des agents économiques exercent sur de grandes variables macroéconomiques, on peut s’étonner du très petit nombre d’études qui ont tenté d’extrapoler les « véritables » anticipations des agents directement à partir des données. Cette étude présente une telle approche, fondée sur l’hypothèse que les prévisions de l’inflation et du PIB réel comportent une certaine inertie.

How Do Central Bank Projections and Forward Guidance Influence Private-Sector Forecasts?

Document de travail du personnel 2018-2 Monica Jain, Christopher S. Sutherland
Nous collectons un ensemble de données de panel portant sur 23 pays afin d’examiner les effets des projections et des indications prospectives des banques centrales sur la divergence des prévisions du secteur privé. Nous constatons que ces projections et indications prospectives influent principalement sur la divergence des prévisions faites par le secteur privé au sujet des décisions à venir quant au taux directeur.

Perceived Inflation Persistence

Document de travail du personnel 2013-43 Monica Jain
L’enquête auprès des prévisionnistes professionnels a eu une influence considérable sur les recherches visant à acquérir une meilleure compréhension de la formation des anticipations et du comportement des agents macroéconomiques. Plus particulièrement, les attentes en matière d’inflation ont fait l’objet de nombreuses études, étant donné le rôle majeur qu’elles jouent dans la détermination des taux d’intérêt réels, de la courbe de Phillips dotée d’anticipations et de la politique monétaire.

Plus


Publications dans des revues

Articles de revue