Olena Kostyshyna

Analyste principale

Olena Kostyshyna est analyste principale au département des Analyses de l’économie canadienne (AEC). Ses centres d’intérêt concernent notamment l’apprentissage en macroéconomie, l’économie computationnelle fondée sur les agents, et l’économie expérimentale. Avant d’intégrer la Banque, Olena occupait un poste d’enseignement à l’Université d’État de Portland aux États-Unis. Elle possède un doctorat d’économie de l’Université Simon Fraser.

Communiquer avec

Analyste principale
Analyses de l'économie canadienne
Prix, main-d’oeuvre et logement

Banque du Canada
234, rue Wellington
Ottawa, ON, K1A 0G9

Curriculum vitae

Dernières parutions

The Size and Characteristics of Informal (“Gig”) Work in Canada

Note analytique du personnel 2019-6 Olena Kostyshyna, Corinne Luu
Le taux de croissance des salaires reste paradoxalement peu élevé pour une économie affichant une marge de capacités excédentaires faible, voire nulle. Parmi les nombreuses explications possibles, un facteur ressort : la disponibilité d’une main-d’oeuvre additionnelle qui vit d’emplois atypiques (de « petits boulots ») et que les mesures normales de l’emploi et des heures travaillées ne prennent pas entièrement en compte.

The State of Labour Market Churn in Canada

Note analytique du personnel 2019-4 Olena Kostyshyna, Corinne Luu
La réallocation de la main-d’oeuvre, notamment les transitions entre emplois, est présentée dans la littérature comme un facteur explicatif important de la progression des salaires. À partir des microdonnées de l’Enquête sur la population active, nous calculons des indicateurs de la réallocation de la main-d’oeuvre, et comparons les résultats récents aux moyennes d’avant-crise afin d’en tirer les conséquences pour la croissance des salaires.

Wage Growth in Canada and the United States: Factors Behind Recent Weakness

Note analytique du personnel 2017-8 Dany Brouillette, James Ketcheson, Olena Kostyshyna, Jonathan Lachaine
Dans cette note, nous nous interrogeons sur les raisons de la croissance relativement modérée des salaires au Canada depuis la baisse des prix des produits de base, en 2014, et cherchons à établir si des facteurs conjoncturels (telle une marge de ressources inutilisées sur le marché du travail) ou structurels (redistribution des ressources et évolution démographique, par exemple) sont en cause.

A Canada-US Comparison of Labour Market Conditions

Dans cette note, nous faisons une brève comparaison de l’évolution récente des marchés du travail au Canada et aux États-Unis. Notre analyse indique qu’il reste encore des ressources inutilisées sur le marché du travail canadien, alors que le marché du travail américain est proche du plein emploi.

Downward Nominal Wage Rigidity in Canada: Evidence from Micro- Level Data

Document de travail du personnel 2016-40 Dany Brouillette, Olena Kostyshyna, Natalia Kyui
Nous évaluons l’importance de la rigidité à la baisse des salaires nominaux au Canada au moyen de microdonnées sur les entreprises et la main-d’oeuvre. Plus précisément, nous analysons les données administratives des Grands règlements salariaux, obtenues auprès d’employeurs, ainsi que les données de l’Enquête sur la dynamique du travail et du revenu, recueillies auprès des ménages.

Plus

Autre

Revues avec comité de lecture

Formation

  • Doctorat (économie), Université Simon Fraser, 2008
  • Maîtrise (économie), EERC, Académie Mohyla de Kiev, Université Nationale, 2001
  • Baccalauréat (économie), Université technique de Podillya, 1999

Intérêts de recherche

  • Macroéconomie
  • Économie du travail
  • Économie computationnelle basée sur l'agent
  • Économie expérimentale

Suivez la Banque