Rechercher

Types de contenu

Sujets

Codes JEL

Endroits

Départements

Auteurs

Sources

Publié après

Publié avant

12 résultats

Exchange Rates, Retailers, and Importing: Theory and Firm-Level Evidence

Document de travail du personnel 2019-34 Alex Chernoff, Patrick Alexander
Nous élaborons un modèle qui simule les importations d’un groupe hétérogène d’entreprises et les achats transfrontaliers de particuliers. Comme les hausses du taux de change font à la fois baisser le coût des biens importés et augmenter les achats transfrontaliers, leur incidence nette sur les prix et les ventes de détail agrégés est ambiguë.

Weakness in Non-Commodity Exports: Demand versus Supply Factors

Note analytique du personnel 2018-28 José Dorich, Vadym Lepetyuk, Jonathan Swarbrick
Nous utilisons le modèle TOTEM (Terms of Trade Economic Model) pour effectuer des simulations basées sur l’offre et la demande. Dans les deux cas, les simulations font état de faibles exportations canadiennes hors produits de base par rapport à l’activité étrangère, ce qui cadre avec les données récentes.

Decomposing Canada’s Market Shares: An Update

Note analytique du personnel 2018-26 Nicholas Labelle
En nous appuyant sur l’analyse structurelle résiduelle de Barnett et Charbonneau (2015), nous décomposons les parts de marché du Canada dans les importations américaines, européennes et chinoises de biens non énergétiques en trois parties : la compétitivité, l’évolution des préférences et un terme d’interaction. Nous constatons que, malgré la dépréciation du dollar, le Canada a continué de perdre des parts de marché de 2014 à 2017 (environ 0,4 point de pourcentage par année sur quatre ans).

What Is Restraining Non-Energy Export Growth?

Cette note résume les principaux résultats des travaux d’analyse du personnel de la Banque du Canada examinant les raisons de la récente faiblesse des exportations canadiennes de biens non énergétiques. Entre 2002 et 2017, le Canada a vu diminuer de façon constante sa part du marché des importations américaines de biens non énergétiques, reflétant principalement la dégradation continue et généralisée de sa compétitivité.

An Improved Equation for Predicting Canadian Non-Commodity Exports

Document d’analyse du personnel 2017-1 Patrick Alexander, Jean-Philippe Cayen, Alex Proulx
Nous estimons deux nouvelles équations des exportations hors produits de base qui incorporent trois changements importants par rapport à l’équation qui est présentement utilisée à la Banque.

Global Real Activity for Canadian Exports: GRACE

Document d’analyse du personnel 2017-2 André Binette, Tony Chernis, Daniel de Munnik
Les chiffres des exportations canadiennes tendent à décevoir depuis la Grande Récession. L’apparent décalage entre les exportations observées et la mesure de la demande étrangère utilisée par la Banque du Canada a constitué une incitation à rechercher une autre mesure.

An Update - Canadian Non-Energy Exports: Past Performance and Future Prospects

Document d’analyse du personnel 2015-10 André Binette, Daniel de Munnik, Julie Melanson
Face au recul persistant des parts de marché du Canada aux États-Unis, Binette, de Munnik et Gouin-Bonenfant (2014) ont étudié l’évolution individuelle de 31 catégories de biens non énergétiques canadiens.

Decomposing Movements in U.S. Non-Energy Import Market Shares

Document d’analyse du personnel 2015-5 Russell Barnett, Karyne B. Charbonneau
Les parts de marché aux États-Unis des pays exportateurs de produits non énergétiques ont beaucoup évolué depuis 2002, affichant une volatilité variable au cours de trois sous-périodes : avant-crise (2002-2007), crise (2007-2009) et après-crise (2009-2014). Dans cette étude, les auteurs analysent les parts de marché de quatre des principaux partenaires commerciaux des États-Unis (Canada, Mexique, Chine et Japon).

Why Do Canadian Firms Invest and Operate Abroad? Implications for Canadian Exports

Document d’analyse du personnel 2014-7 Martin Coiteux, Patrick Rizzetto, Lena Suchanek, Jane Voll
Les dix dernières années ont vu une nette augmentation des investissements directs canadiens à l’étranger et du chiffre d’affaires des filiales étrangères de multinationales canadiennes, particulièrement dans le secteur manufacturier et aux États-Unis.

Canadian Non-Energy Exports: Past Performance and Future Prospects

Document d’analyse du personnel 2014-1 André Binette, Daniel de Munnik, Émilien Gouin-Bonenfant
Depuis la Grande Récession, le Canada continue de perdre des parts de marché aux États-Unis dans des proportions qui dépassent ce que donnent à penser nos mesures de la compétitivité bilatérale (soit les coûts unitaires relatifs de main-d’oeuvre).