Rechercher

Types de contenu

Sujets

Codes JEL

Endroits

Départements

Auteurs

Sources

Publié après

Publié avant

42 résultats

Évaluation préliminaire de l’impact de la COVID-19 sur la santé financière des entreprises canadiennes

Note analytique du personnel 2021-8 Timothy Grieder, Mikael Khan, Juan Ortega, Callie Symmers
La COVID-19 a apporté son lot de défis, mais les mesures énergiques des autorités canadiennes ont aidé les entreprises à gérer leurs problèmes de liquidité et contribué à maintenir le nombre de dossiers d’insolvabilité déposés à un bas niveau. Les conséquences de la pandémie ont toutefois été inégales, et la santé financière de certaines entreprises pourrait encore se détériorer au cours de la prochaine année.

Corporate investment and monetary policy transmission in Canada

Note analytique du personnel 2020-26 Min Jae Kim, Jonathan Witmer
Quand les taux d’intérêt varient de façon inattendue, les petites entreprises modifient nettement leur taux d’investissement. Les grandes entreprises, elles, ont une réaction plus modérée. Ce constat donne à penser que les conditions financières sont un important canal de transmission de la politique monétaire et que les caractéristiques des entreprises peuvent nous aider à mieux comprendre les fluctuations de leurs investissements.

Outside Investor Access to Top Management: Market Monitoring versus Stock Price Manipulation

Document de travail du personnel 2020-43 Josef Schroth
Un régime d’options d’achat d’actions devrait-il être offert aux dirigeants qui fournissent aux investisseurs de l’information sur leur société? Cette étude évalue comment les propriétaires d’entreprise choisissent entre les bénéfices qu’offre la possibilité de proposer une rémunération incitative fondée sur le cours des actions et de mieux informer les investisseurs, et le coût lié à une potentielle manipulation du cours des actions.

The Canadian corporate investment gap

Note analytique du personnel 2020-19 Chris D'Souza, Timothy Grieder, Daniel Hyun, Jonathan Witmer
Les investissements des entreprises ont été plus bas que prévu au Canada et à l’étranger depuis la crise financière de 2007-2009. Cet écart se reflète dans les autres décisions financières des sociétés, celles-ci ayant en effet accru leurs liquidités et versements de dividendes et diminué leurs émissions d’obligations et d’actions.

The potential effect of a central bank digital currency on deposit funding in Canada

Note analytique du personnel 2020-15 Alejandro García, Bena Lands, Xuezhi Liu, Joshua Slive
Une monnaie numérique de banque centrale de détail libellée en dollars canadiens pourrait, en théorie, susciter une concurrence quant au financement des banques par les dépôts.

Identifying Aggregate Shocks with Micro-level Heterogeneity: Financial Shocks and Investment Fluctuation

Document de travail du personnel 2020-17 Xing Guo
L’auteur met en évidence les chocs financiers globaux et en quantifie les effets sur les investissements des entreprises à partir d’un modèle d’équilibre général dynamique et stochastique (EGDS) estimé dans lequel les entreprises sont hétérogènes. En moyenne, les chocs financiers ne sont responsables que de 1,1 % des variations de l’investissement global des sociétés ouvertes américaines.

Assessment of Liquidity Creation in the Canadian Banking System

Note analytique du personnel 2019-30 Annika Gnann, Sahika Kaya
La création de liquidités est une fonction fondamentale des banques. Elle permet aux ménages et aux entreprises d’accéder facilement à des fonds, grâce auxquels ils peuvent consommer et investir. Dans la présente note, nous mesurons la création de liquidités des institutions financières canadiennes du premier trimestre de 2012 au deuxième trimestre de 2019, au moyen de la méthode suggérée par Berger et Bouwman (2009).

Borrowing Costs for Government of Canada Treasury Bills

Note analytique du personnel 2019-28 Jessica Lee, Jabir Sandhu, Adrian Walton
Les coûts d’emprunt des bons du Trésor du gouvernement du Canada sur le marché des pensions s’expliquent principalement par la relation entre les deux parties à la transaction. Certaines paires effectuent la plupart de leurs opérations de pension sur des bons du Trésor plutôt que sur des obligations, et à un coût d’emprunt relativement élevé. Nous supposons que ces paires ont établi une relation de service mutuellement avantageuse, où l’une des parties reçoit régulièrement des bons du Trésor, et l’autre, de l’argent comptant à un taux d’intérêt relativement bas.

Relative Value of Government of Canada Bonds

Note analytique du personnel 2019-23 Jean-Sébastien Fontaine, Jabir Sandhu, Adrian Walton
Les prix des obligations du gouvernement du Canada en circulation qui génèrent des flux de trésorerie très semblables peuvent être différents. Nous étudions ce qui explique cet écart. Les obligations qui se négocient plus souvent et qui produisent des revenus élevés sur le marché des pensions ont tendance à se vendre plus cher. Les prix des obligations dont l’échéance et la durée résiduelle sont longues ont tendance à être plus bas. Ce contraste entre les obligations chères et bon marché est important, parce que le volume des transactions et les revenus associés aux opérations de pension peuvent changer rapidement, contrairement à l’échéance et à la durée résiduelle, qui demeurent stables.