Grahame Johnson

Grahame Johnson

Directeur général

Biographie

Grahame Johnson est devenu directeur général du département des Marchés financiers le 5 novembre 2019. À ce titre, il est chargé de la formulation des politiques concernant les activités de la Banque relatives aux marchés financiers et de l’exécution de celles-ci lorsqu’elles touchent la conduite de la politique monétaire, les activités de gestion financière de la Banque et la liquidité du système financier. Ces activités, de même qu’un éventail de recherches, d’analyses et de conseils stratégiques ayant trait aux marchés financiers nationaux et internationaux, contribuent à la réalisation du mandat de l’institution en matière de politique monétaire, à sa fonction d’agent financier et au rôle qu’elle joue dans la promotion de la stabilité et de l’efficience du système financier.

M. Johnson travaille à la Banque depuis 2001. Il y a occupé les postes de directeur adjoint au Bureau de surveillance des risques financiers, de directeur au département des Marchés financiers, puis de sous-chef de ce département. En 2013, il a été nommé directeur général du département de la Gestion financière et des Opérations bancaires, et assumait tout récemment la même fonction au département de la Stabilité financière. Il possède une vaste connaissance des marchés, du système financier, de la politique monétaire et des politiques de gestion financière. Avant d’intégrer la Banque, il travaillait au pupitre de négociation des titres à revenu fixe d’une grande institution financière canadienne.

Originaire de Montréal, au Québec, M. Johnson est diplômé en commerce de l’Université Queen’s et détient le titre d’analyste financier agréé (CFA).


Afficher tous

Discours

2 avril 2014

Exposé sur les monnaies électroniques

Lors d’une séance d’information sur la monnaie électronique tenue devant le Comité sénatorial permanent des banques et du commerce, Grahame Johnson et Lukasz Pomorski ont présenté les innovations apportées aux systèmes de paiement au Canada ainsi que les besoins économiques auxquels elles répondent.

Plus


Documents d'analyse du personnel

Répercussions des nouvelles normes comptables sur le bilan de la Banque du Canada

Document d’analyse du personnel 2007-2 Grahame Johnson, Mark Zelmer
L'Institut Canadien des Comptables Agréés (ICCA) a instauré de nouvelles normes comptables relatives à l'évaluation et à la présentation des instruments financiers. Ces normes s'appliquent à la Banque du Canada à compter de 2007. Par suite de ce remaniement, la Banque a entrepris d'évaluer à la juste valeur son portefeuille de bons du Trésor du […]

Plus

Documents de travail du personnel

An Empirical Analysis of the Canadian Term Structure of Zero-Coupon Interest Rates

Document de travail du personnel 2004-48 David Bolder, Grahame Johnson, Adam Metzler
Pierre angulaire du calcul pour les titres à revenu fixe, les taux de rendement coupon zéro trouvent un nombre imposant d'applications en finance et en économie.

Measuring Interest Rate Expectations in Canada

Document de travail du personnel 2003-26 Grahame Johnson
Les attentes des marchés financiers concernant les décisions futures de la Banque du Canada en matière de politique monétaire occupent une place importante dans le processus décisionnel de l'institution, et on peut les mesurer à l'aide de diverses sources. L'auteur élabore un modèle simple pour mesurer spécifiquement les attentes de taux d'intérêt implicites dans les rendements courants du marché monétaire.

Plus


Publications de la Banque

Articles de la Revue de la Banque du Canada

24 décembre 2004

La dynamique de la courbe de rendement des obligations du gouvernement canadien de 1986 à 2003

Cet article décrit une base de données historique que la Banque du Canada a créée sur les courbes de rendement coupon zéro des obligations du gouvernement canadien. Il présente en outre les résultats d'une première analyse statistique du comportement des taux d'intérêt coupon zéro (ou taux au comptant) au cours de l'ensemble de la période d'observation et de deux sous-périodes distinctes. L'article porte plus précisément sur les points suivants : l'évolution en niveau de taux d'intérêt clés et de certains attributs représentatifs des courbes de rendement; les variations quotidiennes de ces taux d'intérêt et de ces attributs; la détermination d'un nombre relativement restreint de facteurs qui ont dicté le comportement de la courbe de rendement; et le rendement total qu'on aurait obtenu en détenant des obligations de diverses échéances pendant une durée précise.
22 août 2003

La mesure des attentes de taux d'intérêt au Canada

Les attentes des marchés financiers quant à l'évolution future du taux cible du financement à un jour constituent une importante source d'information pour la Banque du Canada. C'est par l'entremise des marchés financiers que les modifications au taux directeur se transmettent aux autres variables financières, telles que les taux d'intérêt à long terme, le taux de change et les autres prix d'actifs. Une appréciation juste des attentes des marchés peut par conséquent aider les autorités monétaires à évaluer les répercussions possibles des mesures envisagées. Johnson examine l'hypothèse relative aux attentes, selon laquelle il est possible de mesurer les attentes concernant les niveaux futurs du taux cible du financement à un jour en s'appuyant sur les rendements courants du marché monétaire. Bien que l'on puisse déterminer les attentes à partir du rendement courant de n'importe quel titre à revenu fixe à court terme, certains de ces actifs se sont révélés des indicateurs plus fiables que d'autres. La mise en oeuvre d'un régime de dates d'annonce préétablies a coïncidé avec l'accroissement du pouvoir de prévision de ces actifs à court terme. Par suite de cette amélioration, un modèle relativement simple de la courbe de rendement peut maintenant fournir une mesure exacte des attentes des marchés financiers.

Plus