Rechercher

Types de contenu

Sujets

Codes JEL

Endroits

Départements

Auteurs

Sources

États

Publié après

Publié avant

188 résultats

9 septembre 2021

La politique monétaire à l’heure de la reprise

Sommaire du discours Tiff Macklem Fédération des chambres de commerce du Québec Montréal (Québec)
Le gouverneur Tiff Macklem parle de la décision annoncée hier par la Banque du Canada de laisser le taux directeur inchangé. Il explique aussi comment la Banque pourrait ajuster la politique monétaire quand l’économie recommencera à voler de ses propres ailes.
9 septembre 2021

Le point sur la situation économique : la politique monétaire à l’heure de la reprise

Discours (diffusion Web) Tiff Macklem Fédération des chambres de commerce du Québec Montréal (Québec)
Le gouverneur de la Banque du Canada, Tiff Macklem, parle de la plus récente annonce concernant le taux directeur et explique comment la Banque pourrait ajuster sa politique monétaire et son programme d’assouplissement quantitatif à mesure que progressera la reprise.

The Bank of Canada’s “Horse Race” of Alternative Monetary Policy Frameworks: Some Interim Results from Model Simulations

Document d’analyse du personnel 2021-13 José Dorich, Rhys R. Mendes, Yang Zhang
En vue du renouvellement, en 2021, du cadre de politique monétaire de la Banque du Canada, des employés de l’institution mènent une évaluation comparative d’autres cadres possibles. Ce document fait la synthèse de résultats provisoires de leurs recherches par des simulations de modèles.

The uneven economic consequences of COVID 19: A structural analysis

Note analytique du personnel 2021-17 Martin Kuncl, Austin McWhirter, Alexander Ueberfeldt
Au moyen d’un modèle structurel, nous étudions les répercussions économiques du choc de la COVID-19. Ses effets inégaux, comme la hausse du chômage chez les jeunes ménages, ont accentué les conséquences négatives sur la macroéconomie, les vulnérabilités des ménages et les inégalités de consommation. Les programmes d’aide publique ont stimulé l’économie et réduit les inégalités et les vulnérabilités à moyen terme.

Exploring the potential benefits of inflation overshooting

Note analytique du personnel 2021-16 Robert Amano, Marc-André Gosselin, Kurt See
Après une période où le taux directeur est à sa valeur plancher, le dépassement temporaire de la cible d’inflation peut procurer d’importants avantages économiques. Cela peut être particulièrement vrai pour les segments vulnérables de la population, tels que les travailleurs qui ont de faibles liens avec le marché du travail et les chômeurs de longue durée.

Sequencing Extended Monetary Policies at the Effective Lower Bound

Document d’analyse du personnel 2021-10 Yang Zhang, Lena Suchanek, Jonathan Swarbrick, Joel Wagner, Tudor Schlanger
Dans notre analyse, nous menons des simulations au moyen du modèle de projection de la Banque du Canada, TOTEM (Terms-of-Trade Economic Model), pour étudier une gamme élargie d’outils de politique monétaire visant à soutenir l’économie dans le contexte de la crise née de la pandémie.

ToTEM III: The Bank of Canada’s Main DSGE Model for Projection and Policy Analysis

ToTEM III est la toute nouvelle mouture du principal modèle d’équilibre général dynamique et stochastique que la Banque du Canada utilise pour effectuer des projections et des analyses de politiques. Le modèle aide le personnel de la Banque à décrire de manière claire et cohérente l’état actuel de l’économie canadienne et son évolution prévisible.

A New Measure of Monetary Policy Shocks

Document de travail du personnel 2021-29 Xu Zhang
Au moyen de données financières de haute fréquence et de projections produites par les autorités monétaires, j’élabore une nouvelle mesure des chocs de politique monétaire impossibles à prévoir à partir des seules informations connues du public avant les annonces des banques centrales. J’analyse ensuite l’influence de la politique monétaire sur l’économie.

Monetary Policy, Trends in Real Interest Rates and Depressed Demand

Document de travail du personnel 2021-27 Paul Beaudry, Césaire Meh
Au cours des dernières décennies, les taux d’intérêt réels se sont inscrits en baisse. L’explication la plus courante est que ces tendances reflètent la faiblesse de la demande, qui s’explique par des facteurs démographiques et technologiques et d’autres facteurs réels. Nous examinons l’hypothèse selon laquelle ces tendances ont pu être amplifiées par certaines caractéristiques de la politique monétaire.
Aller à la page