Rechercher

Types de contenu

Sujets

Codes JEL

Endroits

Départements

Auteurs

Sources

États

Publié après

Publié avant

15 résultats

Dynamic Competition in Negotiated Price Markets

Document de travail du personnel 2020-22 Jason Allen, Shaoteng Li
Les interactions répétées entre emprunteurs et prêteurs ouvrent la porte à un processus dynamique de fixation des prix : les prêteurs se livrent une concurrence féroce en offrant de bas prix susceptibles d’attirer de nouveaux emprunteurs, puis augmentent ces prix après que les emprunteurs ont souscrit un contrat. Cette tendance s’observe sur le marché hypothécaire canadien.

Technology Adoption in Input-Output Networks

Document de travail du personnel 2019-51 Xintong Han, Lei Xu
Nous étudions l’influence des réseaux d’entrées-sorties sur le rythme d’adoption des technologies. En particulier, nous modélisons la décision d’adopter le langage de programmation Python 3 pour des progiciels. Python 3 propose des fonctions avancées, mais son installation ne permet pas un retour à la version Python 2, ce qui en soi représente un coût d’adoption.

2018 Merchant Acceptance Survey

Note analytique du personnel 2019-31 Kim Huynh, Gradon Nicholls, Mitchell Nicholson
En 2015, la Banque du Canada a mené une enquête auprès de commerçants, qui a permis de conclure que l’argent comptant était accepté presque partout (Fung, Huynh and Kosse 2017). Depuis, les paiements numériques ont gagné en popularité au pays, bien des Canadiens ayant adopté de nouveaux modes de paiement comme les cartes sans contact et les virements InteracMD.
16 novembre 2017

L’acceptation et l’utilisation des modes de paiement dans les points de vente au Canada

Tous les commerçants acceptent l’argent comptant. Les consommateurs en gardent communément sur eux, mais ont aussi des cartes de débit et de crédit dans leur portefeuille. Les coûts d’utilisation d’un mode de paiement n’ont qu’une faible influence sur le choix des consommateurs au point de vente. L’acheteur peut choisir n’importe quel mode de paiement dans les grands établissements commerciaux, mais seuls les deux tiers des commerçants de petite ou moyenne taille acceptent les cartes de crédit. Entre les cartes de crédit, les cartes de débit et l’argent comptant, ce sont les premières qui représentent le mode de paiement le plus coûteux pour les commerçants. Toutefois, les coûts ne sont pas les seuls éléments à prendre en compte. L’acceptation de la carte de crédit chez les commerçants explique le grand nombre d’utilisateurs de ce mode de paiement. On qualifie d’externalités de réseau cette interaction entre consommateurs et commerçants.

The Costs of Point-of-Sale Payments in Canada

À l’aide de données tirées de notre enquête de 2014 sur les coûts des modes de paiement, nous calculons les coûts en ressources des paiements effectués en argent comptant, par carte de débit et par carte de crédit. Pour chacun de ces modes de paiement, nous examinons l’ensemble des coûts assumés par les consommateurs, les détaillants, les institutions et les infrastructures financières, la Monnaie royale canadienne et la Banque du Canada.

Financial Constraint and Productivity: Evidence from Canadian SMEs

Document de travail du personnel 2016-44 Shutao Cao, Danny Leung
Le caractère astreignant des contraintes financières n’est souvent pas directement observable dans les ensembles de données sur les entreprises couramment utilisés (p. ex., Compustat). Dans cette étude, nous mesurons et estimons, par l’analyse d’un ensemble de données sur les petites et moyennes entreprises canadiennes, la probabilité qu’une entreprise se retrouve sous la contrainte du financement externe.
13 novembre 2014

Stratégie d’entreprise, compétitivité et productivité : le cas du Canada

À un moment où la Banque anticipe un déplacement de la demande vers les exportations et les investissements et où des tendances transformatrices à l’échelle mondiale confèrent une importance croissante à l’innovation, à la technologie et à l’apprentissage organisationnel, la compréhension des stratégies de compétitivité des entreprises canadiennes revêt un intérêt particulier. Cet article résume les résultats d’une enquête menée par la Banque du Canada auprès de 151 firmes afin de dégager les signes indicateurs des éléments présents dans les stratégies des entreprises et le capital organisationnel dans le but d’éclairer les perspectives macroéconomiques.

On the Importance of Sales for Aggregate Price Flexibility

Document de travail du personnel 2014-45 Oleksiy Kryvtsov, Nicolas Vincent
Les macroéconomistes ont traditionnellement négligé l’étude des réductions temporaires de prix (soldes) qu’effectuent les détaillants. Très répandus dans les microdonnées relatives aux prix, les soldes tendent pourtant à être expurgés, car ils sont jugés indépendants des phénomènes macroéconomiques.

Uncertain Costs and Vertical Differentiation in an Insurance Duopoly

Document de travail du personnel 2014-14 Radoslav Raykov
Les modèles d’oligopole classiques montrent que les entreprises atténuent la concurrence qu’elles se font sur les prix par la différenciation verticale des produits.

Price Negotiation in Differentiated Products Markets: Evidence from the Canadian Mortgage Market

Document de travail du personnel 2012-30 Jason Allen, Robert Clark, Jean-François Houde
Les auteurs mesurent le pouvoir de marché dans un marché décentralisé où les conditions contractuelles sont déterminées à l’issue d’un processus de recherche et de négociation. Le secteur hypothécaire possède de nombreuses caractéristiques qui dénotent la compétitivité : homogénéité des contrats, taux négociables et, pour un consommateur donné, coûts des prêts communs à tous les prêteurs.
Aller à la page