Rechercher

Types de contenu

Sujets

Codes JEL

Endroits

Départements

Auteurs

Sources

Publié après

Publié avant

43 résultats

Évaluation de la croissance de la production potentielle mondiale et du taux neutre aux États-Unis : avril 2021

La croissance de la production potentielle mondiale devrait augmenter pour atteindre 3 % en 2022 : nos estimations pour toutes les régions ont été revues à la hausse par rapport à notre évaluation précédente, publiée en octobre 2020. Quant à la fourchette des estimations du taux neutre aux États-Unis, elle est restée inchangée depuis l’évaluation de l’automne 2020.

A Macroeconomic Model of an Epidemic with Silent Transmission and Endogenous Self-isolation

Document de travail du personnel 2020-50 Antonio Diez de los Rios
Nous étudions les liens entre les épidémies et les décisions économiques à l’aide d’un modèle dans lequel il y a transmission silencieuse du virus. Nous constatons que les comportements rationnels font fortement diminuer la gravité de la pandémie, mais accentuent la récession. Nos résultats montrent également que le dépistage et l’isolement non seulement des individus symptomatiques, mais aussi des infectés asymptomatiques ou qui présentent des symptômes bénins, peuvent atténuer la récession causée par la pandémie.

Assessing Global Potential Output Growth: October 2020

Document d’analyse du personnel 2020-10 Xin Scott Chen, Ali Jaffery, Guillaume Nolin, Karim Salhab, Peter Shannon, Subrata Sarker
Cette étude présente des estimations actualisées de la croissance de la production potentielle pour l’économie mondiale jusqu’en 2022. On s’attend à ce que la croissance de la production potentielle mondiale ralentisse fortement dans la foulée de la pandémie de COVID-19 et qu’elle se redresse partiellement d’ici la fin de la période de projection du Rapport sur la politique monétaire d’octobre 2020.

Identifying Aggregate Shocks with Micro-level Heterogeneity: Financial Shocks and Investment Fluctuation

Document de travail du personnel 2020-17 Xing Guo
L’auteur met en évidence les chocs financiers globaux et en quantifie les effets sur les investissements des entreprises à partir d’un modèle d’équilibre général dynamique et stochastique (EGDS) estimé dans lequel les entreprises sont hétérogènes. En moyenne, les chocs financiers ne sont responsables que de 1,1 % des variations de l’investissement global des sociétés ouvertes américaines.

The Power of Helicopter Money Revisited: A New Keynesian Perspective

Document d’analyse du personnel 2020-1 Thomas J. Carter, Rhys R. Mendes
Nous analysons le financement monétaire des transferts budgétaires (l’hélicoptère monétaire) dans deux modèles simples de type néo-keynésien : un modèle classique où la totalité de la monnaie ne porte pas intérêt, et un autre, plus réaliste, doté de réserves portant intérêt.

Évaluation de la croissance de la production potentielle mondiale : avril 2019

Cette note présente les estimations actualisées de la croissance de la production potentielle pour l’économie mondiale jusqu’en 2021. La production potentielle mondiale devrait croître à un rythme de 3,3 % par année au cours de la période de projection.

Macroprudential Policy with Capital Buffers

Document de travail du personnel 2019-8 Josef Schroth
Les réserves (ou « volants ») de fonds propres contracycliques sont l’une des composantes de « Bâle III », l’ensemble de mesures réglementaires élaborées en réponse à la crise financière de 2007-2009. Cette étude se penche sur la capacité de réserves de fonds propres variables dans le temps de réduire les inefficiences dans des économies caractérisées par des crises financières endogènes.

Can Capital Deepening Explain the Global Decline in Labor’s Share?

Document de travail du personnel 2019-3 Andrew Glover, Jacob Short
Nous estimons une élasticité de substitution agrégée entre le capital et le travail qui est près de ou inférieure à l’unité, ce qui signifie que l’intensification du capital ne peut pas expliquer la baisse de la part du revenu attribuable au travail observée à l’échelle mondiale. Notre méthode provient des sentiers de transition du modèle de croissance néoclassique.

Evaluating the Bank of Canada Staff Economic Projections Using a New Database of Real-Time Data and Forecasts

Document de travail du personnel 2018-52 Julien Champagne, Guillaume Poulin-Bellisle, Rodrigo Sekkel
Nous présentons une nouvelle base de données en temps réel et de prévisions tirées des projections économiques du personnel de la Banque du Canada. Nous évaluons ensuite les prévisions relatives à la croissance du PIB et à l’inflation mesurée par l’indice des prix à la consommation depuis 1982.

Évaluation de la croissance de la production potentielle mondiale : avril 2018

La présente note fait état de nos estimations de la croissance de la production potentielle dans l’économie mondiale jusqu’à l’horizon 2020. Dans l’ensemble, bien que nos estimations soient empreintes d’une incertitude considérable, nous nous attendons à un taux de croissance globalement stable de la production potentielle sur la période de projection, de l’ordre de 3,3 % en moyenne.