Rechercher

Types de contenu

Sujets

Codes JEL

Endroits

Départements

Auteurs

Sources

États

Publié après

Publié avant

24 résultats

COVID and Financial Stability: Practice Ahead of Theory

Document d’analyse du personnel 2022-18 Jing Yang, Hélène Desgagnés, Grzegorz Halaj, Yaz Terajima
Les mesures qui ont été prises pour soutenir l’économie pendant la pandémie de COVID-19 ont eu des effets inattendus. Nous cernons les répercussions globales de ces mesures au bout de deux ans et les recherches qui doivent être menées.

The Central Bank Strikes Back! Credibility of Monetary Policy under Fiscal Influence

Document de travail du personnel 2022-11 Antoine Camous, Dmitry Matveev
Dans beaucoup d’économies avancées, les banques centrales jouissent d’un haut degré d’indépendance, ce qui met les décisions de politique monétaire à l’abri de l’influence politique. Mais comment une banque centrale indépendante devrait-elle réagir si elle subit des pressions de la part des responsables de la politique budgétaire? Nous cherchons à savoir si une banque centrale a avantage à concevoir un cadre de politique monétaire dont l’action est conditionnée à la conduite de la politique budgétaire.

The Power of Helicopter Money Revisited: A New Keynesian Perspective

Document d’analyse du personnel 2020-1 Thomas J. Carter, Rhys R. Mendes
Nous analysons le financement monétaire des transferts budgétaires (l’hélicoptère monétaire) dans deux modèles simples de type néo-keynésien : un modèle classique où la totalité de la monnaie ne porte pas intérêt, et un autre, plus réaliste, doté de réserves portant intérêt.

Credibility, Flexibility and Renewal: The Evolution of Inflation Targeting in Canada

Document d’analyse du personnel 2018-18 Thomas J. Carter, Rhys R. Mendes, Lawrence L. Schembri
En 1991, le Canada est devenu le deuxième pays à adopter une cible d’inflation comme pilier central de son cadre de conduite de la politique monétaire. Ce régime s’est révélé beaucoup plus efficace qu’escompté pour atteindre la stabilité des prix et stabiliser l’économie réelle à la suite de chocs des plus variés.

Assessing the Impact of Demand Shocks on the US Term Premium

Document d’analyse du personnel 2018-7 Russell Barnett, Konrad Zmitrowicz
Pendant et après la Grande Récession de 2008-2009, la politique monétaire traditionnelle des États-Unis et de nombreux autres pays avancés s’est trouvée restreinte par la valeur plancher des taux d’intérêt nominaux. Plusieurs banques centrales ont mis en oeuvre des programmes d’achat massif d’actifs – regroupés plus communément sous l’appellation d’« assouplissement quantitatif » – pour accroître la détente monétaire.

Communicating Uncertainty in Monetary Policy

Document d’analyse du personnel 2017-14 Sharon Kozicki, Jill Vardy
Les banques centrales ne peuvent pas donner d’indications complètes sur leurs interventions futures, mais il est de leur intérêt et de celui des participants aux marchés qu’elles fassent preuve de transparence au sujet de leur fonction de réaction et de son possible changement face aux évolutions économiques, aux chocs et aux risques pesant sur leurs prévisions.

Monetary Policy Under Uncertainty: Practice Versus Theory

Document d’analyse du personnel 2017-13 Rhys R. Mendes, Stephen Murchison, Carolyn A. Wilkins
Pour les banques centrales, la conduite de la politique monétaire dans un contexte d’incertitude est une réalité quotidienne. Cette incertitude peut prendre de nombreuses formes, qui vont d’une connaissance incomplète du modèle et des données économiques appropriés aux phénomènes économiques et géopolitiques futurs dont il est impossible de cerner l’ampleur et les effets avec précision.
11 mai 2017

La politique monétaire non traditionnelle du point de vue d’une petite économie ouverte

Quelle est l’incidence des mesures de politique monétaire non traditionnelles, telles que l’assouplissement quantitatif et les taux d’intérêt négatifs, sur les conditions financières intérieures et l’ensemble de l’économie dans une petite économie ouverte comme le Canada? Ces politiques opèrent efficacement pour réduire le taux de change d’une petite économie ouverte, tandis que les effets de taux d’intérêt plus bas se transmettent aussi à l’économie, bien que seulement partiellement. Lorsque la politique monétaire traditionnelle est poussée près de sa limite, la politique budgétaire peut agir en complémentarité de la politique monétaire de manière plus déterminante dans une petite économie, surtout si la demande mondiale d’actifs sûrs comprime les taux d’intérêt à long terme.
17 novembre 2016

Réformes structurelles et croissance économique dans les économies de marché émergentes

La croissance a ralenti dans de nombreuses économies de marché émergentes depuis la crise financière mondiale de 2007–2009, un ralentissement qui s’explique par des facteurs aussi bien cycliques que structurels. Dans ce contexte, il sera de plus en plus important pour les économies émergentes de rehausser leur croissance potentielle en veillant à faire avancer les réformes structurelles. De quelle manière les réformes structurelles contribuent-elles de façon générale à la croissance? Quels sont les objectifs prioritaires des réformes dans les économies émergentes, que ce soit aujourd’hui ou dans un passé récent? Enfin, quel sera l’effet des réformes structurelles qui ont été planifiées sur la croissance de la production potentielle des principales économies émergentes? Voici quelques-unes des questions auxquelles s’attaquent les auteurs.
17 novembre 2016

Réinventer le rôle des banques centrales en matière de stabilité financière

Les banques centrales contribuent de façon importante à favoriser la stabilité financière compte tenu de leur perspective macrofinancière systémique et de leurs fonctions actuelles de prêteur de dernier ressort et de surveillant des systèmes de paiement d’importance systémique. Depuis la crise financière mondiale, les banques centrales ont élargi leur rôle au regard du système financier afin de mettre davantage l’accent sur la prévention des tensions et des crises financières. C’est ainsi qu’elles travaillent de concert avec les autres autorités compétentes pour renforcer la résilience du système financier de même qu’évaluer et atténuer les vulnérabilités financières et le risque systémique.
Aller à la page