Rhys R. Mendes

Directeur général

RSS

Biographie

Rhys R. Mendes est devenu directeur général du département des Analyses de l’économie international (INT) le 1er novembre 2017. À ce titre, il veille à la gestion et à l’orientation stratégique du département, qui est chargé de réaliser des analyses rigoureuses et ponctuelles de la conjoncture économique mondiale et de fournir des conseils sur la conduite de la politique monétaire et les enjeux liés aux politiques internationales.

Mendes est entré à la Banque du Canada en 2004. Quatre ans plus tard, il a été nommé chef adjoint du département des Analyses de l’économie canadienne (AEC), où il a assuré la direction de l’équipe responsable de l’élaboration de TOTEM II, nouvelle version du principal modèle macroéconomique de la Banque. En 2011, il a accédé au poste de directeur chargé de l’analyse des politiques au département des INT, où il a été appelé à représenter le Canada aux réunions du G20 et d’autres organismes internationaux. Puis, en 2013, il a été nommé sous-chef du département des AEC. Avant son poste actuel, M. Mendes était directeur général de la Recherche économique et financière. Il collaborait alors avec les départements d’analyse économique en vue de la conception et de la mise en œuvre d’un plan de recherche de pointe à l’appui de toutes les fonctions stratégiques de la Banque.

Tout au long de sa carrière, M. Mendes a contribué aux recherches de la Banque sur le cadre de conduite de la politique monétaire, et d’autres banques centrales l’ont consulté régulièrement sur les questions relatives à la conception de ce cadre. En mars 2006, M. Mendes a exercé les fonctions de conseiller à la banque centrale d’Indonésie à la faveur d’un détachement auprès du Fonds monétaire international.

Originaire de Richmond Hill, en Ontario, M. Mendes est titulaire d’un doctorat en économie de l’Université de Toronto.


Afficher tous

Notes analytiques du personnel

A Structural Interpretation of the Recent Weakness in Business Investment

Note analytique du personnel 2017-7 Russell Barnett, Rhys R. Mendes
La croissance de l’investissement des entreprises a fortement ralenti dans les économies avancées depuis 2012 : elle se situe en moyenne à tout près de 2 %, contre 4 % avant la crise. Plusieurs études récentes ont expliqué la faiblesse de l’investissement des entreprises en attribuant un rôle prépondérant aux facteurs cycliques, notamment l’incidence d’une demande globale modérée et, à un moindre degré, le rôle joué par l’incertitude accrue et le resserrement des conditions de financement.

Comparing Forward Guidance and Neo-Fisherianism as Strategies for Escaping Liquidity Traps

Note analytique du personnel 2016-16 Robert Amano, Thomas J. Carter, Rhys R. Mendes
Quelle trajectoire les banquiers centraux devraient-ils choisir pour le taux nominal lorsqu’ils sont confrontés à une trappe à liquidité qui se produit dans un contexte marqué par la contrainte de la valeur plancher?

A Primer on Neo-Fisherian Economics

Note analytique du personnel 2016-14 Robert Amano, Thomas J. Carter, Rhys R. Mendes
Dans les modèles traditionnels, les banques centrales qui entendent faire augmenter l’inflation doivent abaisser les taux d’intérêt nominaux, ce qui stimule la demande globale. Or, plusieurs économistes ont récemment remis en question cette conception généralement admise, en mettant en avant le point de vue dit « néo-fishérien » selon lequel une hausse des taux nominaux pourrait en fait provoquer une élévation du taux d’inflation.

Plus

Documents d'analyse du personnel

The Power of Helicopter Money Revisited: A New Keynesian Perspective

Document d’analyse du personnel 2020-1 Thomas J. Carter, Rhys R. Mendes
Nous analysons le financement monétaire des transferts budgétaires (l’hélicoptère monétaire) dans deux modèles simples de type néo-keynésien : un modèle classique où la totalité de la monnaie ne porte pas intérêt, et un autre, plus réaliste, doté de réserves portant intérêt.

Credibility, Flexibility and Renewal: The Evolution of Inflation Targeting in Canada

Document d’analyse du personnel 2018-18 Thomas J. Carter, Rhys R. Mendes, Lawrence L. Schembri
En 1991, le Canada est devenu le deuxième pays à adopter une cible d’inflation comme pilier central de son cadre de conduite de la politique monétaire. Ce régime s’est révélé beaucoup plus efficace qu’escompté pour atteindre la stabilité des prix et stabiliser l’économie réelle à la suite de chocs des plus variés.

Monetary Policy Under Uncertainty: Practice Versus Theory

Document d’analyse du personnel 2017-13 Rhys R. Mendes, Stephen Murchison, Carolyn A. Wilkins
Pour les banques centrales, la conduite de la politique monétaire dans un contexte d’incertitude est une réalité quotidienne. Cette incertitude peut prendre de nombreuses formes, qui vont d’une connaissance incomplète du modèle et des données économiques appropriés aux phénomènes économiques et géopolitiques futurs dont il est impossible de cerner l’ampleur et les effets avec précision.

The Optimal Level of the Inflation Target: A Selective Review of the Literature and Outstanding Issues

Document d’analyse du personnel 2015-8 Oleksiy Kryvtsov, Rhys R. Mendes
D’après les recherches effectuées à la Banque du Canada avant le dernier renouvellement de l’entente sur la maîtrise de l’inflation en 2011, les avantages découlant d’une cible inférieure à 2 % ne justifiaient pas le risque accru d’être contraints par la borne limitant à zéro les taux d’intérêt nominaux (la « borne du zéro »).

The Neutral Rate of Interest in Canada

Document d’analyse du personnel 2014-5 Rhys R. Mendes
Il est possible d’évaluer l’orientation de la politique monétaire en utilisant une estimation du taux directeur neutre. Le taux neutre désigne le taux directeur réel compatible avec la production lorsque celle-ci se trouve à son niveau potentiel et que l’inflation a atteint la cible, une fois passés les effets de tous les chocs cycliques.

Sovereign Default and State-Contingent Debt

Document d’analyse du personnel 2013-3 Martin Brooke, Rhys R. Mendes, Alex Pienkowski, Eric Santor
Les crises de la dette survenues en Amérique latine dans les années 1980 et la crise asiatique de la fin des années 1990 ont donné l’impulsion à des réformes du cadre de restructuration des dettes souveraines. À la fin des années 1980, le plan Brady a mis en lumière l’importance d’un allégement substantiel de la dette pour résoudre certaines crises.

Should Central Banks Adjust Their Target Horizons in Response to House-Price Bubbles?

Document d’analyse du personnel 2007-4 Meenakshi Basant Roi, Rhys R. Mendes
Les auteurs analysent les implications de l'existence de bulles immobilières sur le marché résidentiel pour la détermination de l'horizon optimal d'une cible d'inflation. Ils ont recours pour ce faire à un modèle d'équilibre général dynamique de petite économie ouverte qui intègre des frictions sur le marché du crédit et des bulles immobilières. À la lumière […]

Plus

Documents de travail du personnel

Could a Higher Inflation Target Enhance Macroeconomic Stability?

Document de travail du personnel 2018-17 José Dorich, Nicholas Labelle, Vadym Lepetyuk, Rhys R. Mendes
Le phénomène d’atteinte de la valeur plancher des taux d’intérêt nominaux observée dans de nombreux pays ces dernières années a renouvelé l’intérêt porté aux avantages des cibles d’inflation supérieures à 2 %. Nous cherchons à savoir dans quelle mesure l’économie canadienne gagnerait en stabilité macroéconomique si la cible d’inflation était portée à 3 ou à 4 %.

Plus

Rapports techniques

ToTEM II: An Updated Version of the Bank of Canada’s Quarterly Projection Model

Ce rapport fournit une description technique détaillée de TOTEM II, la nouvelle version du modèle de projection trimestrielle que la Banque du Canada a commencé à utiliser en juin 2011, en remplacement de TOTEM (Murchison et Rennison, 2006).

Plus


Publications de la Banque

Article de la Revue de la Banque du Canada

13 novembre 2014

Les indications prospectives ne devraient‑elles pas être dépendantes du passé?

Aux prises avec la contrainte que leur impose la borne du zéro des taux d’intérêt, des banques centrales se sont attachées à expliquer leur décision de recourir à un seuil qui doit être franchi avant que les taux d’intérêt à court terme soient relevés. Comme le montrent les résultats de simulations réalisées pour le Canada, les indications prospectives qui sont subordonnées à l’atteinte d’un seuil de prix peuvent théoriquement favoriser la demande et hausser les attentes d’inflation bien davantage que des indications assorties d’un seuil de chômage. Cet atout s’explique par le fait que les seuils de prix sont influencés par les niveaux précédents de l’inflation. Dans la pratique, cependant, des seuils influencés par le passé seraient vraisemblablement plus difficiles à expliquer.
17 mai 2012

Les régimes de ciblage de l’inflation : l’expérience internationale récente

Depuis le renouvellement, en 2006, de l’entente sur la maîtrise de l’inflation en vigueur au Canada, les régimes de politique monétaire ont été confrontés à des chocs de taille, dont la crise économique et financière mondiale. Cet article examine les récents résultats livrés par les cibles d’inflation, y compris le débat sur le rôle que la […]
18 août 2011

Intégration de plusieurs taux d’intérêt au modèle TOTEM

Les auteurs exposent les changements apportés à la structure de TOTEM, le principal modèle employé par la Banque du Canada pour l’élaboration de projections et l’analyse des politiques. Les changements effectués permettent aux taux d’intérêt à long terme de jouer un rôle distinct et aux primes de risque de conduire à une différenciation des taux d’emprunt pour les ménages, les entreprises et l’État. Cela a pour effet d’élargir le champ des questions de politique pouvant être traitées par le modèle et le rendent plus apte à expliquer les données. Les auteurs tirent parti du modèle pour simuler les effets de fluctuations des primes de risque comparables à celles survenues lors de la récente crise financière. Ils utilisent aussi le modèle pour évaluer l’incidence macroéconomique du relèvement des exigences de fonds propres et de liquidité dans le secteur bancaire.
19 août 2010

Résumé du colloque « Nouveaux horizons dans la formulation de la politique monétaire »

Bien que le régime actuel de ciblage de l'inflation ait bien servi les Canadiens, la saine gestion de l'intérêt public exige que l'on explore constamment des façons d'améliorer le cadre de conduite de la politique monétaire.
11 novembre 2009

La baisse du degré de persistance de l'inflation au Canada : causes et conséquences

La persistance de l'inflation, mesurée aussi bien selon l'indice de référence que selon l'indice global des prix à la consommation, a sensiblement baissé au Canada depuis les années 1980. En plus de présenter des estimations actualisées de la persistance de l'inflation, l'article examine les raisons avancées dans la littérature pour expliquer la diminution notée. Il opère une distinction entre le rôle rempli par la politique monétaire, de par son incidence sur les comportements de fixation des prix et des salaires, et l'influence des changements structurels potentiels de l'économie qui ne dépendent pas de la politique monétaire. Les auteurs analysent également les conséquences d'une faible persistance de l'inflation sur la conduite de la politique monétaire, y compris la question du choix de la poursuite d'une cible d'inflation ou d'une cible de niveau des prix.

Plus


Publications dans des revues

Autres

Commentaires publiés

  • Commentaires du président du conseil d’administration sur l’article « Understanding commodity price cycles in emerging Asia and their implications for monetary policy »
    Publié en janvier 2013 par la Banque des Règlements Internationaux dans Globalisation and inflation dynamics in Asia and the Pacific, collection « BIS Papers » no 70, p. 67-69.