Stephen Murchison

Stephen Murchison

Conseiller

Biographie

Stephen Murchison a été nommé conseiller du gouverneur le 4 mai 2015. Dans le cadre de ses fonctions, axées sur les activités internationales de la Banque du Canada, M. Murchison aide à élaborer la stratégie relative à ces activités, seconde le gouverneur lors des réunions de la Banque des Règlements Internationaux, et coordonne les travaux de l’institution menés en collaboration avec d’autres instances et partenaires internationaux. Il est aussi responsable de projets de recherche interdépartementaux sur la monnaie électronique.

M. Murchison est entré au service de la Banque en 1997 en qualité d’économiste à la Section des projections pour le Canada et de la modélisation du département des Recherches, maintenant devenu les Analyses de l’économie canadienne (AEC). En 1999, il a intégré le ministère des Finances, où il a travaillé pendant deux ans. Il est revenu à la Banque en 2001 et a occupé des postes aux responsabilités croissantes à titre de chercheur principal, de chef adjoint, de directeur de recherches et de sous-chef des AEC. Au moment de sa nomination comme conseiller du gouverneur, il était chef de ce département, poste qu’il occupait depuis août 2013.

Né à Barrie, en Ontario, M. Murchison est titulaire d’une maîtrise en économie de l’Université Wilfrid Laurier.


Afficher tous

Discours

Plus


Documents d'analyse du personnel

Monetary Policy Under Uncertainty: Practice Versus Theory

Document d’analyse du personnel 2017-13 Rhys R. Mendes, Stephen Murchison, Carolyn A. Wilkins
Pour les banques centrales, la conduite de la politique monétaire dans un contexte d’incertitude est une réalité quotidienne. Cette incertitude peut prendre de nombreuses formes, qui vont d’une connaissance incomplète du modèle et des données économiques appropriés aux phénomènes économiques et géopolitiques futurs dont il est impossible de cerner l’ampleur et les effets avec précision.

Plus

Documents de travail du personnel

Exchange Rate Pass-through and Monetary Policy: How Strong is the Link?

Document de travail du personnel 2009-29 Stephen Murchison
Les résultats obtenus par plusieurs auteurs à l'aide de modèles de forme réduite indiqueraient que l'incidence des variations du taux de change sur l'indice des prix à la consommation a diminué au Canada depuis le début des années 1980 et qu'elle est actuellement quasi nulle.

Trend Inflation, Wage and Price Rigidities, and Welfare

Document de travail du personnel 2007-42 Robert Amano, Kevin Moran, Stephen Murchison, Andrew Rennison
Les auteurs étudient les coûts de l'inflation en régime permanent au moyen d'un modèle d'équilibre général dans lequel le taux de croissance réel de la production par habitant est positif et qui intègre des contrats échelonnés de prix et de salaires.

A Structural Small Open-Economy Model for Canada

Document de travail du personnel 2004-4 Stephen Murchison, Andrew Rennison, Zhenhua Zhu
À l'aide d'un modèle d'équilibre général dynamique et stochastique qui décrit une petite économie ouverte, les auteurs cherchent à élucider les relations dynamiques existant entre les variables macroéconomiques canadiennes.

Plus

Rapports techniques

ToTEM II: An Updated Version of the Bank of Canada’s Quarterly Projection Model

Ce rapport fournit une description technique détaillée de TOTEM II, la nouvelle version du modèle de projection trimestrielle que la Banque du Canada a commencé à utiliser en juin 2011, en remplacement de TOTEM (Murchison et Rennison, 2006).

ToTEM: The Bank of Canada's New Quarterly Projection Model

Rapport technique n° 97 Stephen Murchison, Andrew Rennison
Les auteurs exposent en détail les caractéristiques techniques du modèle TOTEM (pour Terms-of-Trade Economic Model), qui a remplacé le Modèle trimestriel de prévision (MTP) en décembre 2005 à titre de principal modèle utilisé par la Banque du Canada pour l'analyse de politiques et l'établissement de projections relatives à l'économie canadienne.

Plus


Publications de la Banque

Articles de la Revue de la Banque du Canada

13 novembre 2014

Les indications prospectives ne devraient‑elles pas être dépendantes du passé?

Aux prises avec la contrainte que leur impose la borne du zéro des taux d’intérêt, des banques centrales se sont attachées à expliquer leur décision de recourir à un seuil qui doit être franchi avant que les taux d’intérêt à court terme soient relevés. Comme le montrent les résultats de simulations réalisées pour le Canada, les indications prospectives qui sont subordonnées à l’atteinte d’un seuil de prix peuvent théoriquement favoriser la demande et hausser les attentes d’inflation bien davantage que des indications assorties d’un seuil de chômage. Cet atout s’explique par le fait que les seuils de prix sont influencés par les niveaux précédents de l’inflation. Dans la pratique, cependant, des seuils influencés par le passé seraient vraisemblablement plus difficiles à expliquer.
19 août 2010

Ciblage du niveau des prix et chocs de prix relatifs

L'auteur passe en revue les résultats des recherches que la Banque du Canada a récemment consacrées à l'étude des mérites respectifs d'un régime axé sur une cible d'inflation et de la poursuite d'une cible de niveau des prix dans une petite économie ouverte comme celle du Canada, dont les termes de l'échange sont susceptibles de subir des chocs considérables et persistants.
10 mars 2010

L'efficacité des règles de politique monétaire en présence d'incertitude

Les auteurs examinent les recherches consacrées ces dernières années à l'influence de différentes sources d'incertitude économique sur l'efficacité de différentes catégories de règles de politique monétaire, depuis les règles simples jusqu'à la règle optimale avec engagement. Ils expliquent l'importance de la prise en compte de l'incertitude dans la conception des règles de politique monétaire et fournissent des exemples quantitatifs provenant de la littérature récente. Les deux auteurs exposent aussi les résultats obtenus à l'aide de diverses règles dans TOTEM – le principal modèle utilisé à la Banque du Canada pour l'élaboration des projections et l'analyse –, dont des règles qui réagissent au niveau des prix plutôt qu'à l'inflation.
11 novembre 2009

La baisse du degré de persistance de l'inflation au Canada : causes et conséquences

La persistance de l'inflation, mesurée aussi bien selon l'indice de référence que selon l'indice global des prix à la consommation, a sensiblement baissé au Canada depuis les années 1980. En plus de présenter des estimations actualisées de la persistance de l'inflation, l'article examine les raisons avancées dans la littérature pour expliquer la diminution notée. Il opère une distinction entre le rôle rempli par la politique monétaire, de par son incidence sur les comportements de fixation des prix et des salaires, et l'influence des changements structurels potentiels de l'économie qui ne dépendent pas de la politique monétaire. Les auteurs analysent également les conséquences d'une faible persistance de l'inflation sur la conduite de la politique monétaire, y compris la question du choix de la poursuite d'une cible d'inflation ou d'une cible de niveau des prix.
11 décembre 2007

La borne limitant à zéro les taux d'intérêt nominaux et son incidence sur la conduite de la politique monétaire

La borne limitant à zéro les taux d'intérêt nominaux est un élément capital dont doivent tenir compte les pays qui envisagent de prendre pour cible un taux d'inflation bien inférieur à 2 %. Viser des taux d'inflation trop bas, relèvent les deux auteurs, peut restreindre la capacité des autorités monétaires à réagir aux chocs économiques, en limitant les réductions de taux d'intérêt auxquelles elles peuvent procéder.
22 octobre 2006

TOTEM, le nouveau modèle de projection et d’analyse de politiques de la Banque du Canada

En décembre 2005, ToTEM (pour Terms-of-Trade Economic Model) a remplacé le Modèle trimestriel de prévision (MTP) à titre de principal modèle utilisé par la Banque du Canada pour l'élaboration de projections au sujet de l'économie canadienne et l'analyse de politiques. Bénéficiant des progrès accomplis dans les domaines de la modélisation économique et de l'informatique tout en prenant solidement appui sur les forces du MTP, TOTEM permet de prendre en compte le comportement optimisateur des entreprises et des ménages dans une économie à produits multiples, aussi bien en régime permanent que hors équilibre. Les auteurs exposent les motifs de la mise au point du modèle TOTEM, décrivent sommairement le modèle et son étalonnage et présentent des simulations simples pour illustrer quelques-unes de ses principales propriétés. Un aperçu de l'évolution probable du modèle dans l'avenir clôt l'article.
19 août 2002

Le rôle des modèles dans l'élaboration de la politique monétaire

Dans cet article, les auteurs examinent une autre des stratégies adoptées par la Banque afin de parer à l'incertitude : le recours à des modèles soigneusement structurés pour établir des projections économiques et examiner les conséquences des divers risques sur ces dernières. Les modèles économiques sont des représentations délibérément simplifiées d'une réalité complexe qui permettent aux économistes d'élaborer des prévisions raisonnablement précises pouvant être aisément comprises et communiquées. En faisant appel à plusieurs modèles reposant sur différents paradigmes, la Banque réduit au minimum les erreurs de politique monétaire que pourrait entraîner le fait de se fonder sur une seule vision du monde et une seule façon de concevoir les modèles. Les auteurs analysent certains des modèles utilisés actuellement à la Banque, ainsi que le rôle joué par le jugement dans l'établissement des projections.

Plus