Rechercher

Types de contenu

Sujets

Codes JEL

Endroits

Départements

Auteurs

Sources

États

Publié après

Publié avant

59 résultats

La négociation de titres à revenu fixe et les interventions des banques centrales

Note analytique du personnel 2022-9 David Cimon, Adrian Walton
Nous présentons les grandes lignes du modèle théorique d’achat d’actifs par les banques centrales qui a été élaboré dans le cadre de l’étude de Cimon et Walton (2022). Ce modèle nous aide à comprendre comment les achats d’actifs atténuent les pressions subies par les courtiers afin de rétablir les conditions du marché en période de crise.

Asymmetric Systemic Risk

Document de travail du personnel 2022-19 Radoslav Raykov, Consuelo Silva-Buston
La réglementation bancaire suppose que les risques se propagent plus facilement des grandes banques au système bancaire que dans le sens inverse. Nous notons le contraire, soit qu’ils se transmettent davantage du système aux banques, ce qui accroît le risque de défaillance.

Central Bank Liquidity Facilities and Market Making

Document de travail du personnel 2022-9 David Cimon, Adrian Walton
Nous élaborons un modèle théorique d’achats d’actifs par les banques centrales. Ce modèle permet d’expliquer comment, en situation de crise, ces achats allègent les pressions exercées sur les courtiers.

Systemic Risk and Portfolio Diversification: Evidence from the Futures Market

Document de travail du personnel 2021-50 Radoslav Raykov
L’étude examine comment le marché canadien des contrats à terme a contribué au risque systémique des banques pendant la crise financière de 2008. On constate que, dans l’ensemble, les grandes banques ont pris des positions contre les autres institutions financières, augmentant ainsi leur risque de pertes simultanées.

Centralizing Over-the-Counter Markets?

Document de travail du personnel 2021-39 Jason Allen, Milena Wittwer
Y aurait-il des gains de bien-être si les opérations sur titres à revenu fixe actuellement réalisées sur le marché hors cote (échanges bilatéraux) étaient centralisées sur une plateforme électronique? Des microdonnées sur le marché secondaire des titres d’emprunt du gouvernement du Canada nous aident à répondre à cette question.

Le point sur l’intermédiation financière non bancaire au Canada

Le secteur canadien de l’intermédiation financière non bancaire (IFNB) a connu une forte croissance en 2018 et en 2019. En 2020, la pandémie de COVID‑19 a causé un choc financier. Nous présentons ici une analyse préliminaire de l’incidence de la pandémie sur le secteur de l’IFNB ainsi qu’une mise à jour sur la croissance de ce dernier.

COVID-19 Crisis: Lessons Learned for Future Policy Research

Document d’analyse du personnel 2021-2 Jean-Sébastien Fontaine, Corey Garriott, Jesse Johal, Jessica Lee, Andreas Uthemann
Après un an, nous examinons ce qui s’est passé sur les marchés canadiens des titres à revenu fixe au début de la crise de la COVID-19 et proposons des questions qui pourraient faire l’objet de futurs travaux de recherche sur les politiques.

Market Concentration and Uniform Pricing: Evidence from Bank Mergers

Document de travail du personnel 2021-9 João Granja, Nuno Paixao
Nous montrons que les banques américaines appliquent des taux de rémunération des dépôts presque identiques dans toutes leurs succursales et que cette pratique joue un rôle plus important que la hausse de la concentration dans les marchés locaux pour expliquer la dynamique des taux des dépôts après une fusion bancaire.

Concentration in the market of authorized participants of US fixed-income exchange-traded funds

Nous montrons qu’un petit nombre de participants autorisés créent et rachètent activement des parts de fonds négociés en bourse à revenu fixe cotés aux États-Unis. En 2019, trois participants autorisés ont réalisé à eux seuls 82 % du nombre brut de créations et de rachats de parts de fonds négociés en bourse à revenu fixe. En revanche, le groupe de participants autorisés actifs sur le marché des fonds d’actions négociés en bourse était beaucoup plus diversifié.

L’annonce de la facilité d’achat d’acceptations bancaires : étude événementielle sur fond de COVID‑19

Note analytique du personnel 2020-23 Rohan Arora, Sermin Gungor, Kaetlynd McRae, Jonathan Witmer
La Banque du Canada a lancé la facilité d’achat d’acceptations bancaires (FAAB) pour s’assurer que le marché des acceptations bancaires pourrait continuer à bien fonctionner durant la crise financière provoquée par la pandémie de COVID‑19. Nous nous penchons dans la présente étude sur l’effet qu’a eu l’annonce du lancement de cette facilité sur les rendements des acceptations bancaires négociées sur le marché secondaire. Nous constatons que les écarts de rendement de ces instruments ont baissé de 15 points de base le jour de l’annonce, et de jusqu’à 70 points de base sur une période plus longue. En nous appuyant sur un cadre d’analyse économétrique, nous quantifions l’effet de l’annonce et confirmons les thèses préliminaires qui avaient été présentées dans la livraison de 2020 de la Revue du système financier de la Banque.
Aller à la page