Ben Tomlin

Directeur

Ben Tomlin est directeur au département des Analyses de l’économie canadienne de la Banque du Canada. Il s’intéresse principalement à l’analyse, à partir de grands ensembles de données microéconomiques, de l’ajustement des prix, de la dynamique des entreprises et de la productivité dans les économies ouvertes. Ses travaux portent entre autres sur la transmission des variations du taux de change et sur les modèles structuraux appliqués à l’étude de la relation entre les variations des taux de change, la rotation des usines et la productivité. Il est titulaire d’un doctorat en économie de l’Université de Boston.

Communiquer avec

Ben Tomlin

Directeur
Analyses de l'économie canadienne
Études sur l'économie canadienne

Banque du Canada
234, rue Wellington
Ottawa, ON, K1A 0G9

Dernières parutions

April 2017 Annual Reassessment of Potential Output Growth in Canada

La présente note résume la réévaluation de la croissance de la production potentielle à laquelle procède annuellement la Banque du Canada et dont les résultats sont publiés dans le Rapport sur la politique monétaire d’avril 2017. Le taux de croissance de la production potentielle devrait passer de 1,3 % en 2017 à 1,6 % d’ici 2020.

Firm-Specific Shocks and Aggregate Fluctuations

Document de travail du personnel 2016-51 Leonid Karasik, Danny Leung, Ben Tomlin
Pour comprendre ce qui entraîne les fluctuations agrégées, de nombreux modèles macroéconomiques se tournent vers les chocs agrégées sans tenir compte de la contribution des chocs propres à l’entreprise. De récentes recherches menées par d’autres pays développés ont, toutefois, permis de constater que les fluctuations agrégées sont en partie attribuables aux chocs encaissés par les grandes entreprises.

On the Nexus of Monetary Policy and Financial Stability: Recent Developments and Research

Document d’analyse du personnel 2015-7 Oleksiy Kryvtsov, Miguel Molico, Ben Tomlin
Parce que les conditions financières et les conditions macroéconomiques sont étroitement liées, les considérations entourant la stabilité financière occupent une place importante dans tout cadre de politique monétaire. Pour autant, il faut préciser davantage dans quelles circonstances il serait approprié pour la Banque de recourir à la politique monétaire afin de contrer les risques financiers (Côté, 2014).

Exchange Rate Pass-Through, Currency of Invoicing and Market Share

Document de travail du personnel 2015-31 Michael Devereux, Wei Dong, Ben Tomlin
Nous analysons l’effet de la structure de marché sur le choix du degré de transmission des variations du taux de change et la monnaie de facturation retenue dans les échanges internationaux. L’originalité de l’étude est l’intérêt porté aux deux côtés du marché, c’est-à-dire aux exportateurs et aux importateurs.

Measuring Potential Output at the Bank of Canada: The Extended Multivariate Filter and the Integrated Framework

Document d’analyse du personnel 2015-1 Lise Pichette, Pierre St-Amant, Ben Tomlin, Karine Anoma
L’estimation de la production potentielle et de l’écart de production - soit la différence entre la production effective et potentielle - est importante pour la conduite appropriée de la politique monétaire. Cependant, la production potentielle n’étant pas observable, la mesure et l’interprétation de cette variable, et par conséquent de l’écart de production, sont entourées d’incertitude.

Plus

Autre

Revues par un comité de lecture

  • « Importers and Exporters in Exchange Rate Pass-Through and Currency Invoicing »
    (avec la collaboration de Michael Devereux et Wei Dong), Journal of International Economics, 2017, vol. 105, p. 187-204.
  • « House Prices, Consumption and the Role of Non-Mortgage Debt »
    (avec la collaboration de Katya Kartashova), Journal of Banking and Finance , 2017, vol. 83, p. 121-134.
  • « Pricing-to-Market, Currency Invoicing and Exchange Rate Pass-Through to Producer Prices »
    (avec la collaboration de S. Cao et W. Dong) Journal of International Money and Finance, 2015, vol. 58, p. 128-149.
  • « Exchange Rate Movements and the Distribution of Productivity »
    (avec la collaboration de L. Fung) Review of International Economics, 2015, vol. 23, p. 782-809.
  • « Exchange Rate Fluctuations, Plant Turnover and Productivity », International Journal of Industrial Organization, 2014, vol. 35, p. 12-28.

Autres publications

  • « Exchange Rate Pass-Through, Currency of Invoicing and Market Share »
    (avec la collaboration de Michael Devereux et Wei Dong), NBER Document de travail no. 21413, juillet 2015.

Formation

  • Ph.D., Université de Boston (2010)
  • M.Sc., London School of Economics (2002)
  • B.A. (spécialisé), Université Queen’s (2001)

Intérêts de recherche

  • Organisation industrielle
  • Économie internationale
  • Productivité
  • Économétrie appliquée